Utopia : paradis perdus et lendemains qui chantent en Grèce et à Rome

À propos

Ni Platon ni Homère ni Cicéron n'ont prononcé le mot magique « utopie », forgé par Thomas More en 1516. Pourtant ils l'ont non seulement pensé, mais décrit dans des textes somptueux et profonds, tous rassemblés dans ce volume surprenant. Au lecteur de découvrir un véritable foisonnement, les mythes de l'âge d'or ou du paradis terrestre, les pays et les lieux imaginaires, les architectures, les villes, les Arcadies heureuses où il fait bon vivre, à l'écart, loin, les millénarismes enfin et les annonces prophétiques, bouleversantes, d'un règne divin.
Paix, justice, égalité, communauté des biens, la recherche d'une société idéale témoigne, en creux, du malheur et de la misère de la société humaine réelle, de l'injustice, des guerres, et de l'espoir inextinguible d'un monde meilleur.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques > Antiquité

  • Auteur(s)

    Jean-Louis Poirier

  • Éditeur

    Les Belles Lettres éditions

  • Date de parution

    09/09/2022

  • Collection

    Signets Belles Lettres

  • EAN

    9782251918228

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Poids

    3 809 Ko

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Diffuseur

    Belles Lettres

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782251918228

Jean-Louis Poirier

Jean-Louis Poirier, a enseigné plus de vingt ans en khâgne, au Lycée Henri IV. Spécialiste de philosophie antique (il a collaboré à l'édition et à la traduction des Présocratiques et des Épicuriens pour la Pléiade), il est auteur de divers articles aussi bien en histoire de la philosophie qu'en sciences humaines. Il a consacré un ouvrage à l'enseignement de la philosophie en Italie. En raison même de leur diversité, ses
recherches, comme son enseignement, n'ont cessé de se développer selon un seul et même motif : laisser apparaître et capturer si possible l'interface du réel et de la philosophie ; elles relèvent toutes de la
même méthode : provoquer systématiquement le choc du réel le plus
concret et de la métaphysique la plus abstraite.

empty