Alpinistes de Mao

À propos

Ils s'appelaient Xu Djin et Liu Lianman, n'avaient jamais vu de montagnes auparavant et encore moins pratiqué l'alpinisme de quelque façon que ce soit. En 1960, le Parti communiste chinois les élève au grade de « désignés volontaires » et leur commande ainsi qu'aux camarades qui les accompagnent de conquérir le Qomolangma, tel que les gens du cru désignent l'Everest depuis toujours. Mission supplémentaire, ils sont tenus de déposer sur le toit du monde (8 849 mètres) un buste de Mao Zedong en un geste symbolique supposé souligner la conquête définitive du Tibet. Le climat de propagande est tel que l'opinion du pays tout entier néglige que la plus haute montagne de la planète a été vaincue une première fois sept ans plus tôt depuis le versant népalais par Edmund Hillary et Tensing Norgay.Au terme d'une enquête approfondie, Cédric Gras qui a fréquenté ces confins à plusieurs reprises, restitue, sur fond de famine paysanne et de répression à grande échelle, cette ascension nimbée de mystère et de mensonges. Ces spécialistes improvisés côtoient la mort qui sans cesse menace, et les corps bien réels de Sandy Irvine et George Mallory, disparus en 1924. Malgré leur dévouement et leur obstination, Xu Djin et Liu Lianman n'en finiront pas moins dans un camp de rééducation de la Révolution culturelle avant d'emporter dans leurs tombes les secrets himalayens du régime chinois.Avec le savoir-faire qu'on lui connaît, grâce à toute une série de documents inédits, en mandarin en en russe, Cédric Gras a reconstitué le destin hors-norme de ces prolétaires que rien ne prédestinait au vertige des cimes.

Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Cédric Gras

  • Éditeur

    Stock

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    22/03/2023

  • Collection

    La Bleue

  • EAN

    9782234092341

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    13.9 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    324 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cédric Gras

Après une année en Sibérie et trois ans à Vladivostok, où il a dirigé l'Alliance française et enseigné à l'université, Cédric Gras a entrepris une thèse sur l'Extrême-Orient russe. Ce jeune « géographe explorateur » a été récompensé en 2004 par une bourse de la vocation de la fondation Marcel- Bleustein-Blanchet. Il dirige aujourd'hui l'Alliance française de Donetsk en Ukraine et a déjà publié Vladivostok et Le Nord, c'est l'est aux Editions Phébus.

empty