La chair est triste hélas

À propos

" J'ai repensé à ces innombrables rapports auxquels je m'étais forcée par politesse, pour ne pas froisser les ego fragiles. À toutes les fois où mon plaisir était optionnel, où je n'avais pas joui. À tous ces coïts où j'avais eu mal avant, pendant, après. Aux préparatifs douloureux à coups d'épilateur, aux pénétrations à rallonge, aux positions inconfortables, aux cystites du lendemain. À tous ces sacrifices pour rester cotée à l'argus sur le grand marché de la baisabilité. À toute cette mascarade destinée à attirer le chaland ou à maintenir le désir après des années de vie commune. Cette servitude volontaire à laquelle se soumettent les femmes hétérosexuelles, pour si peu de plaisir en retour, sans doute par peur d'être abandonnées, une fois fripées comme ces vieilles filles qu'on regarde avec pitié. Un jour, j'ai arrêté le sexe avec les hommes. "

Autrice et documentariste spécialiste de l'intime et du rapport au corps, Ovidie retrace ici la trajectoire qui l'a conduite à quatre années de grève du sexe.

Dirigée par Vanessa Springora, la collection " Fauteuse de trouble " articule intimité et émancipation, érotisme et féminisme, corps et révolte, sexuel et textuel.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Ovidie

  • Éditeur

    Julliard

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    16/03/2023

  • Collection

    Fauteuse De Trouble

  • EAN

    9782260055211

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    20.8 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    208 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty