À propos

Les morts peuvent faire agir les vivants, mobiliser ceux qui restent autour de questions qui touchent à la vie collective, à l'érosion des liens sociaux, à des événements qui les dépassent ou dont l'ampleur ou la violence pourrait les détruire, annihiler ce à quoi ils sont attachés. Les morts peuvent aider les vivants à transformer le monde. Dans ce livre, Vinciane Despret nous raconte cinq histoires où des morts proches ou éloignés dans le temps ont obligé les vivants à leur donner une nouvelle place. Ces morts insistent parce qu'il y a eu quelque chose d'injuste dans le sort qui a été le leur : victimes de violence, commandos d'Afrique et de Provence, sacrifiés politiques à la raison du plus fort... Ceux qui restent ont décidé de répondre à cette insistance en commandant une oeuvre grâce à un protocole politique et artistique nommé le programme des Nouveaux Commanditaires. Ce protocole consiste à choisir un artiste et à décider en commun d'une oeuvre. Il va transformer en profondeur les commanditaires.

Cela n'a rien à voir avec le deuil dans sa forme autoritaire (quand les théories psychologiques enjoignent à l'oubli). C'est avec la vie, celle qui n'est plus mais qui est encore d'une autre manière, celle qui résiste à son effacement, que ce faire avec provoque une étonnante série de métamorphoses.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Vinciane Despret

  • Éditeur

    Empecheurs De Penser En Rond

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    05/01/2023

  • EAN

    9782359252439

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    20.7 cm

  • Largeur

    14.3 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Vinciane Despret

Vinciane Despret, philosophe et éthologue, enseigne à l'université de Liège. Elle est notamment l'auteure, chez les même éditeur, de Que diraient les animaux si on leur posait les bonnes questions ? (2012, 2014) et, avec Isabelle Stengers, de Les faiseuses d'histoires. Que font les femmes à la pensée ? (2011).

empty